Dans la série maîtrisez-vous les réseaux sociaux

 

 

 

Le plus compliqué dans la communication humaine, ce n’est pas le message à faire passer, ni sa diffusion c’est le récepteur ! Comment deviner si votre message est bien perçu d’où l’origine des fameux bad buzzzzzz. Qui peut relayer, diffuser ou s’accaparer votre message ! Autant de questions méritent qu’on s’attarde sur le sujet, diffuser une image sur facebook avec une information n’est pas une finalité mais un moyen.

Dans la phase du n’importe quoi : 

Exemple ci-dessus la vidéo humoristique a été complété avec un message qui n’a rien à voir avec la perversité (thème d’actualité), modifier le message à des fins pseudo racoleuses ne correspond en rien au message initial de la société éditrice. Le message n’appartient plus à l’auteur !

 

 

Le meilleur moyen c’est de s »inspirer de Apple & Hermès comme dernier exemple, c’est allier deux puissances, deux entreprises qui pèsent lourd dans le monde du luxe afin que cela profite aux deux entités.

La diffusion multi-canal est devenue au fil du temps primordiale parce que nos « cibles » changent, elles changent en fonction de leurs activités professionnelles, familiales et associatives.

Formation GRAFAL aux réseaux sociaux

Un exemple qui me tiens à coeur professionnellement c’est BNI, BNI Alsace pour être plus précis, être corporate c’est amener les Directeurs Consultants et les 430 membres à partager les infos réseaux sociaux, BNI Alsace et BNI. Par le biais du partage sur les divers réseaux sociaux BNI Alsace est régulièrement contacté par des chefs d’entreprises désireux de faire des affaires autrement. Les directeurs Consultants orientent par ce canal de diffusion vers les groupes dont le métier n’est pas représenté.

Faire de la veille technologiques sur les réseaux sociaux, diffuser de l’information sur les réseaux sociaux est devenue une science.

Un article traitant du sujet sur HBR, c’est à lire ICI

Publicités