L’exercice le plus difficile  le MOI

Je n’aime pas parler de moi (je n’en vois pas l’intérêt en fait), mais il le fallait juste pour vous faire partager la progression de l’aïkido Colmar chez les Diables Rouges. Comme c’est venu, comme ça c’est passé, pourquoi ? Voilà les bonnes questions. J’ai déployé beaucoup d’énergie à communiquer, à développer une stratégie « marketing« , au bout de 3 ans, cela prend enfin un effet très positif = beaucoup de messages et de visites du blog avec des demandes particulières afin de venir « voir et essayer« .

J’ai contacté la presse locale à travers les Dernières Nouvelles d’Alsace, je souhaitais avoir un article de fond sur la section « AIKIDO » du CSA 15.2, la journaliste au téléphone m’expliqua qu’il fallait une histoire humaine pour conduire au développement de ma vision de l’article en question : je lui raconte en gros ma vie d’aikidoka et de mon passé martial (elle a fait un raccourci, il y a longtemps que j’avais fait du karaté, très longtemps). Il est vrai que c’est une pure passion, j’y ai trouvé mon équilibre entre la famille, le travail (une règle de 3 en quelque sorte).

Merci aux autorités militaires : passées, présentes et futures pour votre sollicitude, votre aide !

 

Bref je n’ai rien de plus à vous raconter que le contenu de l’article que vous ne manquerez pas de lire 🙂

aikido colmar
aikido colmar

 

 

Si le coeur vous en dit suivez le lien

A bientôt

Publicités